Merci pour les courses

Catégorie : Information / Conférence Publié le

La solidarité et l’entraide sont deux dénominateurs communs de notre territoire. A Carmaux, dès le début du confinement, une équipe motivée a lancé un service Merci pour les courses pour les personnes isolées de 65 ans et plus, ainsi que les personnes en situation de handicap. Les douze bénévoles ont assuré 80 livraisons tous les quartiers de la ville. Derrière ce service informel, l’équipe était composée de membres d’associations (Conseil citoyen, Riverains du Cérou, Voisins de Gourgatieu) ou d’agents de la ville de Carmaux (maison de la citoyenneté) qui croient dans les vertus de la solidarité. Depuis juin, le service vie associative de la ville assure la continuité du dispositif.

Josette et son mari Jacques ont été conquis par l’idée. « J’ai lu l’information dans la Dépêche du midi et nous avons bénéficié du dispositif depuis ses débuts. C’est une bonne initiative car nous sommes restés confinés pendant plusieurs semaines. Notre médecin nous avait conseillé de bien rester à domicile et c’est ce que nous avons fait. Grâce au dispositif, nous avons même réalisé quelques économies. Comme les volontaires respectaient nos listes, il n’y avait pas de place pour le superflu ! En temps normal, je prends le bus de la ville pour faire le marché, un autre service qui nous est utile. Désormais nous pouvons faire nos courses. C’est à la fois étrange de ressortir et un plaisir de refaire son marché tout en se protégeant. On remercie du fond du cœur tous les volontaires de l’opération. »

Andrée est ravie d’avoir bénéficié du dispositif quelques jours après le début du confinement : « Un voisin m’a informé que des bénévoles pouvaient faire nos courses. J’ai appelé et pu bénéficier de leur aide. » « C’était très bien organisé » précise l’octogénaire qui fait appel au service de temps en temps depuis le déconfinement. « Je peux reprendre progressivement mes habitudes. J’ai beaucoup apprécié l’initiative, les bénévoles étaient charmants et je les remercie pour leur travail. »

Depuis le 28 mai, ce service est mené conjointement entre les agents de la ville et les bénévoles. Les frais de transport (prêt du véhicule et carburant) sont pris en charge par la ville. Cette activité cessera le 2 juillet 2020.